Frustrated man with document sleeping in office

Cet article est une traduction libre et personnelle d’un article de Christine Carter. Retrouvez le lien vers l’article original en anglais en bas de ce post.

Christine Carter partage ses conseils pour être à la fois productif et détendu, et explique pourquoi vous ne pouvez pas vous permettre de les ignorer.

Etre débordé, ça craint.

Bien que les gens me disent tout le temps qu’ils aiment se sentir débordés, peut-être parce ça les fait se sentir importants et que ça donne du sens à leur vie, je ne suis pas convaincue. Pourquoi choisir d’être débordé plutôt que d’être productif de façon plus détendue? Quand la vie commence être trop trépidante, voici quelques façons de remédier au sentiment d’être submergé.

  • 1. Donnez-vous un shoot d’émerveillement

Lorsque les chercheurs induisent des sentiments d’émerveillement chez des gens, en leur montrant des clips vidéo de personnes à côté de choses vastes, capables de susciter l’émerveillement, comme des baleines ou des chutes d’eau – cela a modifie leur perception du temps, de telle sorte que les gens ont l’impression d’avoir plus de temps. Tellement plus de temps, en fait, que les gens émerveillés deviennent plus susceptibles de donner de leur temps en faisant du bénévolat. Ils témoignent également ressentir moins d’impatience.

Je ne sais pas où vous pouvez trouver un peu d’émerveillement. Ne cherchez pas forcément plus loin que YouTube. Tapez « émerveillement  » ou encore « baleines » ou juste regardez cette vidéo qui m’émerveille à chaque fois. Si le concept d’« émerveillement » vous semble trop abstrait, essayez de penser à des choses qui vous étonnent. Qu’est-ce qui pourrait vous faire ressentir ce sentiment enfantin d’émerveillement? Qu’est-ce qui vous fait vous sentir élevé ou inspiré? Maintenant, prenez cinq minutes pour laisser la magie d’une de ces choses faire son oeuvre sur votre cerveau occupé.

  • 2. Créez un rituel anti-pression

La recherche a montré que le cerveau chez les humains et les animaux a évolué de façon à se sentir apaisé par les comportements répétitifs, et que nos rituels quotidiens sont un moyen primaire de gérer le stress. Cela est particulièrement vrai dans des environnements imprévisibles ou des situations où nous nous sentons obligés, en manque de contrôle, ou menacés d’une façon ou d’une autre.

Lorsque le rythme de vie semble s’emballer, il peut être utile de créer un rituel pour vous aider à vous sentir plus en contrôle. Quel peut être ce rituel? Quelque chose que vous faites de manière répétitive dans certaines situations, généralement une série de comportements réalisés dans le même ordre. Pensez au rituel d’avant-match de votre sportif préféré.

Quand je commence à me sentir sous pression par rapport au temps, mes propres « rituels anti-pression » sont les suivants : J’étire mon cou (d’abord en regardant vers la gauche, puis à droite, puis en inclinant mon oreille gauche vers l’épaule gauche et mon oreille droite vers mon épaule droite). J’expire profondément à chaque étirement, puis je centre de ma tête, et je me redresse. Sur mon dernier expire, je me dis à moi-même: « J’ai le temps, beaucoup de temps ». L’étirement et la respiration profonde sont peut-être ce qui me permet de me sentir calme, mais avoir et utiliser un rituel, n’importe quel rituel, peut aussi nous aider à nous sentir plus en contrôle et moins dépassés.

  • 3. Trouver le « flow »

Se retrouver dans cette zone où se trouve le « flow », c’est le contraire de se sentir occupé. Le temps semble alors s’être arrêté, si tant est que nous soyons encore conscients du temps. Le « Flow » n’est pas un état aussi fugitif que vous pourriez le penser, mais il nécessite que nous nous arrêtions de vouloir faire de multiples tâches à la fois, et que nous construisions une forteresse contre l’interruption autour de nous. (J’ai aussi un rituel pour « entrer dans le flow » rituel que j’utilise avant d’écrire).

Je sais, je sais. Vous n’avez pas de temps à consacrer à l’émerveillement , ou à créer un rituel anti-pression, ou pour arrêter d’être multi-tâches. Vous êtes trop occupé!

Écoutez: Vous n’avez pas le temps de NE PAS FAIRE ces choses. Se sentir débordé est une marque de ce que les neuro-scientifiques appellent la «surcharge cognitive.» Cet état affecte notre capacité à penser de manière créative, à planifier, organiser, innover, résoudre des problèmes, prendre des décisions, résister aux tentations, apprendre de nouvelles choses facilement, parler de façon fluide, se rappeler d’informations sociales importantes et contrôler nos émotions. En d’autres termes, cela altère fondamentalement tout ce que nous devons faire dans une journée donnée. Donc, si vous avez un travail important à faire, s’il vous plaît : Prenez cinq minutes pour remédier à cette sensation de vous sentir débordé .

Si vous avez aimé cet article, vous allez adorer ce documentaire court et drôle, HumanKinda. L’hypothèse est que se sentir pressé nous prive de notre humanité, nous rendant ainsi seulement « un peu » humain.

Lien vers l’article original en anglais : Three Surprising Ways to Feel Less Busy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *