« Renaissance Digitale »

Nous avons participé au début du mois de juin à l’échappée volée 2015 dont le thème était cette année : « Renaissance Digitale ». Cette session, en prolongement de TEDx Paris est un Do-tank, elle nous a permis d’explorer le monde de demain grâce à ceux qui le construisent aujourd’hui, autour de thématiques telles que l’intelligence artificielle, les biotechnologies, les énergies renouvelables, la Big Data et les technologies de l’information et de la communication.

De brillants conférenciers, tels que Salim Ismail, Tristan Nitot, Paul Duan, Xavier Duportet ou encore Miguel Bensayag nous ont permis d’appréhender les impacts considérables que la convergence des révolutions technologiques en cours dans ces différents secteurs vont avoir sur le monde réel et son mode de fonctionnement.

Du vertical à l’horizontal

Nos sociétés sont aujourd’hui organisées de façon hiérarchisée, centralisée et avec une logique top-down. Elle sont le produit de deux siècles de révolutions industrielles au cours desquelles le moyen le plus efficace de produire des biens et des services était de créer des produits standardisés dans de grandes unités de production fortement hiérarchisées.

La « Renaissance Digitale » en cours remet ce mode de production et d’organisation en question car elle favorise un autre mode d’organisation basé sur la collaboration en réseau des acteurs.

Vers une nouvelle forme de management

Là ou l’ancien modèle reposait sur des valeurs telles que l’autorité, le contrôle et l’obéissance, le nouveau modèle repose davantage sur l’autonomie, la responsabilité individuelle et collective et la confiance.

Cette révolution managériale est déjà à l’oeuvre, par exemple avec le mouvement des entreprises libérées, qui expérimentent cet autre type de management basé sur l’autonomie, la confiance et la responsabilité.

Par ailleurs, on lit beaucoup d’articles sur les difficultés que rencontrent les entreprises avec la fameuse génération Y qui refuse de se plier aux règles du management à l’ancienne, basé sur l’autorité. Cela est souvent présenté comme une difficulté managériale alors que ce phénomène est en fait le signe que les plus jeunes générations sont prêtes pour un nouveau type de management.

La transition du management basé sur l’autorité et le contrôle vers un management basé sur l’autonomie et la confiance a besoin d’être accompagnée, car elle repose sur une évolution radicale à la fois du savoir-faire et plus encore du savoir-être du manager.

Chez Alterydea nous sommes convaincus que cette transition gagnera à moyen terme de nombreuses entreprises car le management basé sur la confiance, l’autonomie et la responsabilité des acteurs est celui qui correspond le mieux à ce dont ont besoin les organisations à l’ère de la « Renaissance Digitale ».

Pour savoir comment nous pouvons vous accompagner dans cette évolution, n’hésitez pas à nous contacter :

  1. (requis)
  2. (requis)
  3. (requis)
  4. (requis)
  5. (merci d'entrer une adresse email réelle)
  6. Captcha
 

cforms contact form by delicious:days

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *