Oui oui, les notifications, c’est comme les moustiques : ça ne sert à rien, c’est très pénible et ça nous empêche de nous consacrer pleinement aux sujets qui nous importent.

Dans son ouvrage « Focus : the hidden driver of excellence » (La concentration : le secret de l’excellence), Daniel Goleman, le grand spécialiste mondial de l’intelligence émotionnelle, nous montre à quel point notre efficacité est liée à notre capacité à nous concentrer sur ce que nous avons à faire. Or il devient de plus en plus difficile aujourd’hui de consacrer plusieurs minutes à une seule tâche car nous sommes en permanence interrompus par des sollicitations extérieures qui se manifestent le plus souvent sous forme de notifications.

« Vous avez un nouvel e-mail, un nouveau SMS, une nouvelle photo, un nouveau message sur messenger, la dernière brève du fil d’actualité, etc, etc, etc… » »

Le poisson rouge = 9 secondes d’attention

Ces interruptions incessantes ont un effet délétère sur nos capacités de concentration, à tel point qu’il a été mesuré dans une étude récente que notre capacité de concentration, quand nous utilisons des outils technologiques, est inférieure à celle d’un poisson rouge !

Par ailleurs, ces interruptions engendrent de nouvelles formes de stress et d’épuisement mental qui jouent également un rôle non négligeable dans la multiplication de cas de Burnout

Le smartphone et autres outils de communication numériques et leurs notifications nous donnent une illusion d’ubiquité et d’instantanéité qui génère une forme d’excitation et ont un effet addictif sur notre cerveau, même si cet effet est bien moindre que celui des drogues et qu’il semble donc exagéré de parler d’addiction au sens médical comme l’a démontré une étude récente de Deloitte.

Mais les effets négatifs pèsent bien plus lourd dans la balance que l’excitation passagère que peuvent procurer les notifications.

Il semble donc urgent, pour tous ceux qui souhaitent gagner en sérénité et en efficacité de désactiver tous types de notifications afin de mettre fin à ces intrusions et de reprendre la main sur la gestion de leur temps et de leurs priorités.

Si vous souhaitez être accompagnés sur ces sujets de gestion du temps et des priorités, n’hésitez pas à nous contacter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *